Accueil > Articles > Crise économique, inégalités et pauvretés

Crise économique, inégalités et pauvretés

vendredi 24 septembre 2010, par Collectif d’animation

Recommander cet article

« XXX1es Journées de l’Association d’Économie Sociale, Paris, 8-9 septembre 2011 Centre d’Économie de la Sorbonne CNRS, Université Paris 1 Appel à communications :

« Crise économique, inégalités et pauvretés »

Apparue au cours de l’été 2007 aux Etats-Unis, la crise financière s’est propagée en quelques mois bien au-delà de sa sphère propre pour atteindre l’économie réelle de nombreux pays, dès le premier semestre de l’année 2008. La contraction de l’activité s’est alors traduite par une augmentation rapide du niveau du chômage. Pour autant, si la crise financière semble apaisée, les prévisions économiques ne tablent pas sur une reprise vigoureuse de la croissance qui en 2010-2011 ne devrait pas retrouver son niveau de 2008. C’est dans ce contexte que les économies développées doivent faire face au nouveau défi que représente la hausse des dettes publiques. Le caractère massif de l’intervention publique destiné d’abord à aider le système bancaire à faire face à la crise de liquidité auquel il était confronté puis à soutenir l’activité économique et atténuer les conséquences sociales de sa dégradation a en effet débouché sur une augmentation rapide des déficits et de la dette des Etats, notamment européens (bien que des effets structurels liés à l’évolution de la fiscalité aient également leur part, comme en France). Face à la menace de sanction par les marchés financiers, des mesures de restriction budgétaire sont annoncées, ou déjà mises en oeuvre, et risquent de compromettre le retour à une croissance économique plus soutenue, indispensable pour inverser une situation sociale dégradée ».

LISEZ LE TEXTE COMPLET EN MODE PDF

Ajouter un commentaire


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)